J'pète les plombs

Publié le par NoBass

Putain j'transpire, pire j'suis en transe les
Transports bloquent ça klaxonne
Ca fait 2 heures qu'j'n'avance qu'à petit feux,
Peu à peu je pète les plombs,
Le beauf de derrière m'insulte et me traite de con
C'en est trop je sors de ma caisse,
Prends mon sac dans l'coffre et m'casse
Laisse ma caisse sur l'périph'
Rien à foutre je trace
Trop de stress, j'ai trop faim il m'faut un Mc Do
J'en trouve un rentre, il y a une queue de bâtard mais bon j'la fais.
30 minutes plus tard environ je demande très poliment :
" Bonjour un Mc Morning s'il vous plaît "
Quand elle me répond :
" Trop tard, désolé monsieur il est midi,
Et après midi, eh bien le Mc Morning c'est fini "
J'lui dis : " Quand j'vous ai demandé il était 11h59.
Faites un effort j'veux un Morning salé,
Vous savez celui avec l'oeuf "
Elle m'dit : " Il est midi, j'vous l'ai dit c'est fini,
Prenez un Big Mac ou allez voir ailleurs si j'y suis "
J'lui dis : " Appelez moi l'patron "
" Le patron n'est pas là "
Ajoute: " Allez chez l'chinois vous pourrez peut-être prendre un plat "
J'lui dis : " 2 secondes " Sors de mon sac un calibre et la braque.
Les gens de derrière qui étaient si impatients maintenant s'écartent
Elle m'dit : " OK, prenez la caisse, moi j'veux pas mourir
Il y a plein d'billets, plein de pièces "
J'lui dis " Un Mc Morning où je tire "
3 minutes après ma bouffe est prête
Et j'm'apprête à partir quand la pute me dit :
" J'ai mis un Big Mac "
T'aurais jamais dû l'dire
J'voulais juste un Mc Morning.
Refrain (x2):
J'pète les plombs, putain j'pète les plombs,
Putain j'pète les plombs, mais oui j'pète les plombs
J'ai tout perdu : ma femme, mon gosse, mon job
J'ai plus rien à perdre alors suçe mon zob !
Alors qu'j'suis recherché et qu'les keufs me traquent
V'la qu'une meuf me drague
La go blague, me dit des trucs vagues
Elle m'dit : " Tu sais qu'tes un beau black ?
Non j't'assure sans déc'.
Dès que j't'ai vu j'ai oublié mon mec "
J'lui dis : " De qui tu t'moques ?
Toi tu veux ma quequette.
Tu veux que j'te fuck
Qu'j'dépense plein de petites pepettes.
Qu'une fois le couilles vides,
J'porte le même jean's.
Que tu mettes au beurre toi et tes copines,
Avec ma maille vous direz tchin tchin.
Salope va voir ailleurs parce que moi j't'ai grillée.
Mon ex-femme a fait pareil "
" Et alors ? "
" Alors tu peux t'tailler "
Au moment où j'dis ça le métro s'arrête
Et j'm'apprête à partir
Quand elle a répondu un truc qu'elle aurait pas dû dire.
Elle m'dit : " Non mais pour qui tu t'prends ?
Mais c'est normal qu'elle t'ai jeté
De toute façon avec ta tête de con
Tu devais tout lui acheter "
Et là j'suis un beau black ?
Refrain (x2)
" J'veux ta veste, tes baskets, ton sac,
Ta carte de retrait, ton chéquier et ton sandwich "
C'est c'que l'gars m'a dit alors que j'rentrai au quartier.
J'lui dis : " Laissez moi j'ai passé une sale journée "
Ils m'disent : " rien à foutre ", s'excitent et s'énervent tout seul.
Me sort un mouss, fait l'ouf et d'après lui m'impressione
" J'suis qu'un dingue dans ma tête,
C'est un fou dans sa tête ! "
J'lui réponds : " Putain espèce de saltimbanque.
Arrêtes ton bluff mec, tu crois qu'tu braques une banque ?
Range ton canif, j'sais pas va faire une manif', va t'acheter un sou-tif,
Espèce de petit travelot chétif, pédé "
" Mais attends toi, tu viens de quel quartier ? "
" De té-ci ! "
" Faut payer pour sortir entier "
J'lui dis : " Ecoute mec, rien à foutre que nos quartiers soient en guerre.
Attends, j'vais t'payer après t'iras niquer ta mère ! "
J'sors de mon sac de hockey un harpon.
Il m'dit : " Ah bon ? "
Moi j'suis l'genre de mec qui pète les plombs.
J'ai tout perdu : ma femme, mon gosse, mon job.
J'ai plus rien à perdre alors suçe mon zob !
Le gars s'baisse, j'lui dis : " Mais vas-y casse toi "
Arrivé à 100m ces petits pédés m'font des doigts.
Refrain (x4)

Publié dans Disiz la peste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article