Je me sens bien

Publié le par NoBass

JE ME SENS BIEN

1er Couplet

A vu d’œil, sous le soleil, rien ne distingue aujourd’hui d’hier
Ma vie ? déficits divers. Difficile de s’y faire. Discipline militaire.
Je mène mille guerres pour remplir le frigidaire, saigne de plaies multiples.
Je traîne la où les mecs s’énervent et rêvent juste de vivre
Ne respectent que les êtres célèbres en Lexus grises.

On respire un air si maigre qu’on l’expulse vite.
À bout de souffle dès 7 , 8 piges, j’ai perdu le rythme.
La misère reste fidèle mais j’ai durci.
Je m’acharne à faire ma place à table.

Faut qu’j’crache pour l’appart.
Un karma couvert de sparadrap, je combats face à face.
Chaque jour me passe à tabac mais là, je souris quand j’ramasse une patate.
Métro Lamarck, je gravis les marches quatre à quatre.

D’habitude froid comme la glace, je suis plus qu’une émotion.
À l’heure ou le plus petit frisson du pauvre est puni de prison,
Le temps d’un instant, j’oublie ce que mes maux sont parce que…

Refrain

Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains.
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire y’a mes rêves
Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire, y’a mes rêves.

2e Couplet

Je la regarde et ma vie s’anime.
Elle, princesse citadine aux caresses cristallines.
Début de siècle en Chiraquie, je vois le papillon revenir Chrysalide.
Mais dans sa main, mes pluies acides changent en brises ainsi (snap)
On tapisse ville par ville les rues d’affiches fascistes
Quand un tas de flics vide sa bile sur le cul de graffitis artistes

Avenir et RMI ça rime triste à dire.
Mais quand 25 piges arrivent, ça devient pire à vivre.
Solution légale au ras-le-bol, le Flash Ball.
En clair, si ton estomac grogne, bouffe de la vache folle

Mais tout ça s’évapore comme ça s’élabore,
Qu’elle rie et ma vie, c’est l’accord.
Dans la nuit, le navire vit le sémaphore.
On s’invite dans les secrets d’alcôve.

L’un s’en remet à l’autre sans qu’y ait de parole.
Serre-moi fort.
Flippé comme si chaque seconde arrivait mon test HIV
Là, je redécouvre la naïveté, j’avais pas idée.

Refrain

Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains.
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire y’a mes rêves
Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire, y’a mes rêves.

3e Couplet

L’existence, sa phobie existe. La folie l’exige.
Ma force d’inertie m’a promis l’exil.
J’ai vécu loin de moi, là ou ne s’exprime ni douleur, ni estime.
Pas de place pour la joie. Il y est proscrit d’être triste.
Je me suis amputé de mes facultés de vivre.

Contraint de réussir, on se mutile.
Loin de ce que j’ai pu devenir, je renais du vide.
Speed comme Keanu Reeves, ce que je suis ne tient plus des cellules grises
Mais des forces telluriques. Elle m’offre d’être plus riche,

De me moquer du risque. Je reste un homme démuni,
Mais maître d’un destin qui m’est propre et unique.
Un mort ressuscite. Désormais l’amour fait résonner mes nuits.
Le bonheur a son prix et j’en connais les suites. J’ai trop aimé le fuir,
Dealant moi-même avec moi-même, aujourd’hui, je vais me laisser séduire.

Tous ces gens qui ne peuvent respirer sans penser à l’autre,
J’en rirai plus, je donne ma parole. Je répandrai la note. Ça fait,

Refrain

Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains.
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire y’a mes rêves
Je me sens bien. Ma tête posée sur ses reins, mon cœur lové dans ses mains
Je me sens bien. Mon avenir sur ses lèvres, dans son rire, y’a mes rêves.

Je me sens bien. Je me sens bien (x4)

Publié dans Chien de Paille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article